Sélectionner une page

Travailler à la maison quand mes enfants sont présents

Comment m'y prendre pour que tout le monde soit content?
réagirposer une question

Introduction

Que ce soit en période scolaire ou non, il se peut que vous deviez travailler chez vous alors que vos enfants sont à la maison. Pas évident! Car on a beau leur consacrer du temps et vouloir qu’ils aient tous les atouts pour bien avancer dans la vie, il y a des moments où le travail n’attend pas. Surtout que de nos jours, le télétravail est plus répandu qu’on ne le pense. Sans parler des mamans qui ont créé leur emploi ou lancé leur entreprise et qui ont, dans la foulée, fait le choix de travailler à domicile. Peut-être est-ce votre cas ? Alors cet article est fait pour vous !
Dès lors, comment s’organiser au mieux pour que tout le monde soit satisfait ? Quelles activités sont à prévoir et comment obtenir le calme ? Et surtout, comment faire pour que vos enfants aient envient de réitérer l’expérience ?

Dans cet article, je vous livre mes petits conseils tirés de mon expérience personnelle. Si vous avez vous-même d’autres trucs à donner aux mamans pour qu’elles puissent avancer dans leurs tâches en toute sérénité, n’hésitez pas à m’écrire !

Comme pour l’article précédent, je vous propose de prendre vos petites feuilles autocollantes et d’y noter les phrases qui vous parlent le plus. Collez-les ensuite sur votre frigo afin qu’elles puissent être à portée de votre main quand vous devrez vous rendre dans votre bureau pour avancer dans votre travail.

 

Organisez votre journée

Concrètement, si vous en avez pour 6 à 8h de travail à répartir sur la journée, vous pourriez l’organiser par tranches de 2 heures.
Par exemple :
– De 10h à 12h ;
– De 13h à 15h ;
– De 16h à 18h.

Si vous en avez le courage et si votre charge de travail l’exige exceptionnellement, vous pouvez rajouter 2h le soir (quand les enfants sont couchés) mais alors respectez la règle d’or qui est : « éteignez tous les écrans au minimum une heure avant d’aller dormir ». Sans cela, vous risquez un mauvais sommeil ou, pire, une insomnie ou des réveils nocturnes (qui sont également une forme d’insomnie). La probabilité de se lever le lendemain matin en étant de mauvaise humeur ou irritable étant alors accrue, ce qui est mauvais pour vous… et pour vos enfants !

En fonction de l’âge des enfants, je vous conseille des pauses plus ou moins nombreuses et suffisamment longues pour que le temps ne paraisse pas interminable pour eux. Vous pouvez ainsi décider de travailler 50 minutes et de faire ensuite une pause de 10 minutes. Et ainsi de suite, chaque période de travail de 2h étant entrecoupée d’une pause plus longue d’une demi-heure ou d’une heure.

Prenez soin de laisser une montre ou une horloge bien visible pour vos enfants en âge de gérer le temps. Si l’un d’eux ne sait pas encore bien lire l’heure, ce sera pour lui l’occasion d’apprendre, soit avec ses grands frères ou sœurs soit par lui-même. L’instruction donnée sera alors : « on ne dérange pas maman avant que la grande aiguille ne soit sur le 12 ! » (ou sur le 10 si vous avez programmé 10 minutes de pause). Oui parce que je suppose qu’ils connaissent le chemin vers votre bureau et que si vous ne dites rien ils risquent d’en abuser. Non ? Cela fera partie des règles à fixer que nous verrons plus loin.

 

Imaginez des activités pour vos enfants

Pendant que vous serez dans votre bureau ou sur votre table de travail, essayez d’attribuer une pièce précise de la maison ou un endroit où les enfants se sentent bien. Le salon, le jardin, leurs chambres… La règle étant que dans la maison, un minimum de calme sera de rigueur. Par contre au jardin, ils pourront s’époumoner à souhait !

Attention : prévoyez à l’avance de quoi occuper vos petits (ou vos grands). Concernant la télévision, il n’est pas question qu’ils y restent scotchés toute la journée, même s’ils sont ados. Idem pour l’ordinateur ou le smartphone. En fonction de leur âge, vous pouvez tout de même tolérer un petit dessin animé ou un chouette film en fin d’après-midi par exemple. Personnellement j’adore Maya l’abeille, même si d’après ma fille « c’est pour les bébés » (elle a 6 ans donc elle est grande). Oups, j’oublie que j’ai du travail tellement j’ai envie de regarder un épisode!

A vous donc d’aller puiser dans votre liste d’activités idéales… à préparer pour (et avec) les enfants :

– Dessiner ;
– Bricoler ;
– Faire de la pâtisserie ou cuisiner (idéal pour les ados) ;
– Préparer une pièce de théâtre (ou marionnettes) ;
– Lire ;
– Ecrire avec des feutres colorés ;
– Jouer au badminton ;
– Faire une petite partie de foot ;
– Etc.

Si vous avez d’autres idées écrivez-moi, surtout en ce qui concerne les activités favorites des garçons ! J’ai moins d’expérience en la matière.

 

Négociez les règles à respecter

Mais avant de les laisser seuls durant une à deux heures, rappelez-leur qu’il y a des règles auxquelles ils ne devront pas déroger. Ce n’est pas grave si elles sont un peu plus strictes que d’habitude, selon le degré de silence qu’il vous faut pour travailler.

Vous pouvez même négocier une sorte de contrat avec les enfants. Si possible, affichez-le bien visiblement. Pour cela, vous pouvez vous aider du mindmapping. Pour les plus jeunes, utilisez de petits dessins pour expliquer les règles !

Inutile de préciser que, bien entendu, vous serez toujours accessible pour eux en cas d’urgence. Mais discutez-en d’abord avec eux pour qu’ils comprennent ce qu’est une urgence. Un « Maman j’ai faim ! » ou « maman y’a Achille qui m’embête ! » ne sont pas des urgences. L’heure du goûter est d’ailleurs prévue dans le planning. Et respecter son frère ou sa sœur doit faire partie du contrat.

N’oubliez pas d’y inclure des règles positives ou humoristiques imaginées par vos enfants, du style : « interdiction pour maman de regarder mon bricolage avant la fin de la journée » ou « j’ai le droit de salir la table de la cuisine avec les ingrédients de ma recette ».

 

Célébrez tous ensemble le travail accompli

Alors, avez-vous bien avancé dans votre travail ? Si oui, il faut fêter ça, pardi !!!

Je peux vous dire que pour ma part, lorsque je constate que j’ai pu accomplir plusieurs tâches importantes en un temps record sur une ou deux semaines de temps, je suis super contente ! Mon truc à moi c’est de mettre la musique un peu plus fort que d’habitude et de danser avec ma fille. « Libérée… délivrée… je ne mentirai plus jamais !!! ». En plus c’est la vérité : je ne mens plus depuis que je suis grande et loin de mes parents.

Si vous avez des ados et qu’ils ont préparé un gâteau par exemple, prévoyez une jolie nappe et des serviettes colorées pour égayer la dégustation. Une petite photo-souvenir sera aussi très appréciée par vos loulous. A épingler !

Une chose très importante à ne jamais oublier : montrez-leur de la gratitude. Prévoyez une manière de remercier vos enfants pour leur patience durant vos heures de travail. Du coup j’emmène ma fille au cinéma ou faire une virée shopping jouet (au singulier car généralement la consigne est : « tu peux choisir UN petit jouet »). La récompense peut aussi être un gros câlin, ce qui est souvent très apprécié également.

Et pour vous, un joli dessin ou un magnifique bricolage pour orner les murs ou l’étagère de votre bureau constituera un souvenir. A chaque fois que vous verrez l’œuvre de votre enfant, vous vous direz : « waouw ! C’est incroyable ce qu’il/elle est capable de faire sans moi !!! ».

Envolée la culpabilité de les laisser seuls pour que vous puissiez avancer dans votre travail ! Alors, c’est pas beau, ça ?

 

Conclusion

Après avoir expérimenté le travail à la maison en présence plus ou moins lointaine de vos enfants, qu’avez-vous appris sur leur grandissement ? Qu’ont-ils été capables de réaliser sans votre aide ? Et ce même si vous avez surveillé de loin durant vos pauses.

En guise de conclusion, je tiens à préciser une chose très importante : le jeu et les activités sont excellents pour le développement de l’enfant. Si vous avez un seul enfant (ce qui est mon cas), pas d’inquiétude si vous le laissez jouer seul un certain temps. Car sans que vous ne le sachiez, il acquiert des compétences que vous découvrirez très bientôt. C’est surtout lorsqu’il est livré à lui-même que l’enfant explore et découvre de nouvelles choses.

Maintenant, quand vous passerez devant le frigo, vous penserez à revenir lire mes articles mais aussi et surtout vous vous rappellerez que votre enfant est capable de vous rassurer sur le fait qu’il gère très bien son temps. Bon ok, je n’ai pas dit qu’il fallait lui offrir un agenda ! Ne lisez pas trop dans mes pensées s’il vous plait, je vais me faire remonter les bretelles par mon imposteur perso intégré dans mon cerveau (ou greffé quand j’étais petite, je ne sais pas vraiment).

Enfin, n’oubliez pas qu’il est bon aussi pour un enfant de s’ennuyer. Car même s’il s’en plaint, c’est excellent pour stimuler son imagination. Et c’est là que vous aurez droit à une séance de chatouilles ou, si vous avez plus de chance, à 1000 bisous. Je dis ça parce que ma fille vient d’entrer dans mon bureau pour m’en faire une partie. Trente c’est déjà pas mal. La suite je l’aurai demain !

P.S. : N’oubliez pas de commenter, de critiquer et de me poser toutes vos questions ! Même si ce que vous avez à dire est négatif, je suis comme ma fille : j’adore les Trolls, surtout la petite princesse rose.

 

Catherine de VOGHEL, psychologue, coache parentale et spécialiste en communication.

 

 

 

 

Etes-vous en équilibre ?

Inscrivez-vous pour recevoir le test

Vous êtes bien inscrite ! Votre test vous parviendra par Email.

Share This